Meetic bientôt dévoré par l’américain match.com ?

Depuis quelques années de nombreux éléments amènent à penser que match.com aurait dans l’idée de racheter le français Meetic. Alors que cela apparaissait il y a un an comme une vague hypothèse, les données actuelles semblent confirmer cette impression largement partagée. D’un côté Marc Simoncini patron de Meetic semble s’investir de plus de plus dans sa société d’investissement Jaina capital et se désengage progressivement au capital de Meetic. En un peu plus de 4 ans sa participation est passée de 41,6% à 23,1%. D »un autre côté, Outre atlantique, IAC, maison mère de Match.com a développé sa politique d’acquisition et a frappé un grand coup début 2010 en procédant à l’achat d’un de ses grands concurrents : Singlesnet. Retour chronologique sur les événements importants qui semblent favorable au rachat de Meetic par Match.

Le sérieux rapprochement entre les deux géants du marché de la rencontre se fait sentir depuis début 2009. Meetic fait alors l’acquisition des activités européennes du site américain. Match.com a en effet des difficultés à s’implanter en Europe et préfère tout céder au site français. Au moment de la transaction Match comptait 270.000 abonnés en Europe et un chiffre d’affaire d’environ 60 millions d’euros. Pour Marc Simoncini, cette transaction permet d’afficher clairement sa place de leader en Europe. De nombreux sites web relèvent cependant que pour parvenir à cet accord, le groupe meetic a dû laisser IAC, maison mère de match.com entrer dans son capital à hauteur de 26,8%, lui donnant ainsi le statut d’actionnaire majoritaire. Marc Simoncini détiendrait toutefois encore la majorité des droits de votes. La question d’un éventuel rachat parait donc tout à fait justifiée. Match aurait tout à fait pu obtenir du cash pour cette vente, ses responsables ont pourtant préféré négocier l’entrée au capital de Meetic. Si ce n’est pour racheter Meetic à long terme, pourquoi Match voudrait-il devenir actionnaire de référence ? Dans un avis déposé sur l’AMF, les responsables du site américain déclarent toutefois ne pas envisager de prendre le contrôle de Meetic ni d’acquérir ou de vendre des actions supplémentaires. En connaissant un peu le monde des affaires on se doute que ces quelques mots n’ont pas grande valeur … Business is business !

  • Meetic et match main dans la main pour conquérir l’amérique latine

Le comble dans un secteur de la rencontre amoureuse, les deux leaders seraient tombés sous le charme l’un de l’autre ! Début février 2010 on apprend qu’un accord est en vu entre les deux leaders dans l’objectif de créer une société commune destinée à conquérir le marché de la rencontre en ligne en Amérique latine. Un accord qui renforce encore un peu plus les liens des deux acteurs. La société a été créée mi-mars. Meetic a apporté à la nouvelle entreprise son site brésilien Parperfeito.com.br et recevra un peu plus de 2 millions d’euros pour tenir compte des différences de valorisation des actifs apportés par les deux parties. Match, quant à lui, apporte la totalité de ses sites Sud-américains. Le capital sera répartit en parts égales mais ça sera match.com qui se chargera du contrôle opérationnel. Cet accord montre bien que les relations entre les deux leaders du marché vont pour le mieux. Marc simoncini le précise lui même dans le communiqué officiel :  » La qualité de nos rapports lors du rachat des activités européennes de match nous rend totalement confiant quant à la réussite de cette nouvelle alliance « .

  • IAC poursuit ses acquisitions

Dernier élément en date, courant 2010 match.com annonce le rachat d’un de ses principaux concurrents singlesnet.com. Et ce dernier site n’est pourtant pas un petit acteur de la rencontre en ligne, début 2009 il était même devant match.com en terme de visites. Le site le rappelle fièrement sur sa page d’accueil. En seulement un an match aura réussi à le racheter, un trophée de plus pour la maison mère IAC qui possède déjà de nombreux sites de rencontre important. IAC est donc très gourmand, le groupe a compris que pour réussir dans la rencontre en ligne il faut toujours plus de membres. Cela répond à un principe simple, les membres présents sur un site de rencontre attirent par leur nombre les célibataires qui ne sont pas encore inscrits. Plus il y a de membres sur un site plus il y a de chance pour que le célibataire qui se renseigne devienne un membre payant. La politique de recrutement intense de membres par le marketing se prête donc plutôt bien au secteur de la rencontre. Cela explique aussi les nombreuses acquisitions des leaders de la rencontre en ligne.

  • Meetic prochaine cible de match ?

C’est en effet la suite des événements qui parait logique, Meetic dévoré par le leader américain, un coup dur pour cette fierté française … C’est surement le rêve secret de match, une base de donnée mondiale. Le site aurait un avantage imbattable en terme de nombre de membres et par un effet de synergie, sa place de grand leader lui apporterait du trafic supplémentaire. Toutefois, on oublie de rappeler qu’un tel rachat sera difficilement possible. Le capitalisme mondial étant régulé par des principes de concurrence, on imagine difficilement les autorités compétentes accepter la fusion des deux leaders du marché. Cela amènerait à un quasi monopole de match ce qui est totalement à l’encontre des principes fondateurs de l’économie contemporaine.  Cependant sur le web l’idée d’un éventuel rachat est largement partagé, Endrei écrit ainsi sur un forum du site journaldunet.com :  » Marc Simoncini travaille à gonfler sa plus value ; dans 2-3 ans c’est cuit, pesé, emballé et donc vendu sans remords ! « . Sur le forum en question tous les participants sont convaincus que Meetic est amené à être racheté par Match … Le problème risque de ne pas être aussi simple. Si les autorités de la concurrence ont accepté le rachat de Singlesnet, pas sûr que ça soit aussi facile concernant meetic …
Forum

  • Source :

 

Expert de la rencontre en ligne, les sites de rencontre n'ont plus de secrets !

Commentaire(s)

      Donner votre avis

      <
      Classement des meilleurs sites de rencontre