Classement des meilleurs sites de rencontre scato

Faire une rencontre scato (scatophile) dans la vie réelle est de l’ordre de l’improbable ! Fort heureusement, des sites de rencontre scato se sont développés et permettent désormais de faire des rencontres avec des hommes, des femmes et même des couples scatophiles. Nous allons vous donner les meilleurs sites scato pour vivre cette pratique sexuelle !

Top 3 des sites de rencontre scato

1# C-dating

c-datingParfait ! 4.6 out of 5 stars (4,6 / 5) (2220 votes)

CasualDating est le site de rencontre référence dans le domaine de la rencontre sexuelle. Avec ce site, faire une rencontre scato va être un jeux d’enfant ! Casualdating compte en effet une très grande communauté d’hommes et femmes qui ont des pratiques sexuelles diversifiées.

D’une grande d’ouverture d’esprit, les femmes inscrites n’hésitent pas à vivre de nouvelles expériences notamment la scatophilie. De plus, chaque membre affiche leurs pratiques sexuelles et un certain nombre affichent leur goût pour la scatophilie !

Tester gratuitement

2# Alt.com

alt.comExcellent ! 4.1 out of 5 stars (4,1 / 5) (1572 votes)

Alt.com est un site de rencontre connu par la communauté sadomasochiste et fétichiste. Une bonne partie des femmes sont des dominatrices qui aiment humilier les hommes et aiment les rencontres scatophiles.

Spécialisé dans les rencontres sadomado et fétichistes, ce site vous permettra de rencontrer des femmes ou des couples scato. Les membres n’hésitent d’ailleurs pas à publier leurs vidéos scato et sadomasochistes sur leurs profils. A la suite de notre test, nous avons croisé pas mal de femmes scato.

Tester gratuitement

3# BDSM.com

bdsm.comTrès bon ! 3.9 out of 5 stars (3,9 / 5) (1111 votes)

BDSM.com est un des poids lourds des rencontres sadomado ! Comptant une grande communauté de sadomasochistes, ce site possède une proportion non négligeable de femmes scato ou ouvertes à cette pratique sexuelle. Même s’il n’est pas purement un site scato, il vous sera simple de faire une rencontre scato.

De plus, avec le chat, il arrive qu’un groupe organise une partouze scato dans les grandes villes de France. Bien qu’il n’est pas du niveau de Casualdating ou Alt.com, ce site vous donne la possibilité de faire une rencontre scato.

Tester gratuitement

Focus sur la scatophilie

Définition de la scatophilie

La scatophilie ou coprophilie désigne le fait d’éprouver un plaisir sexuel pour les excréments. Une personne scatophile aime les excréments et prend son pied à toucher, sentir et même avaler les excréments. Une bonne part des scatophiles éprouvent une grande excitation à ce qu’une personne les humilient en faisant leurs besoins sur eux. Le scatophile a des affinités avec l’urophile.

Cette pratique est souvent associée au sadomasochisme et peut être aussi caractérisée comme le fétichisme des excréments. D’ailleurs, selon une étude finlandaise, c’est près d’un sadomasochiste sur cinq qui a déjà pratiqué de prés ou de loin la scatophilie.

Il y a différents degrés dans les relations scato. Certains scatophiles se limitent à s’exciter devant leurs partenaires qui défèquent aux toilettes. D’autres vont plus loin et demande à leurs partenaires de vider leurs intestins sur eux. Pour les plus extrêmes, ils vont jusqu’à offrir leurs bouches pour servir de cuvettes de toilettes.

scato excrement

Etre une personne scatophile, un problème ?

Bien que certaines études sur la coprophilie parlent de troubles du comportements pour la justifier, trop peu d’études ont été réalisées pour valider ces hypothèses. Pratique incompréhensible pour le grand public, une proportion des sadomasochistes avouent avoir déjà pratiqués la coprophilie. Un problème ? Non, tout dépend l’angle de vue où vous vous placez.

Le seul vrai problème est un risque d’infection de l’appareil génital aux contacts des excréments. C’est pourquoi il est impératif de prendre des précautions et de se laver avec soin après une rencontre scato.

Difficulté de la rencontre scato

Pratique très peu démocratisé, trouver un homme ou une femme scato est difficile puisque beaucoup cachent leur amour pour cette pratique sexuelle. Toutefois, dans la communauté BDSM, une tranche de cette population affichent leur amour pour les excréments et utilisent les meilleurs sites scato pour trouver un partenaire.

Pourquoi utiliser le meilleur site de rencontre scato ?

Trouver une femme scato ou un couple scato

En utilisant un site de rencontre scato, vous assurez de trouver des femmes ou des couples scato rapidement. Les femmes scato recherchent des hommes à humilier avec leurs excréments sur les sites scato. Un grand nombre de membres sont également ouverts à des partouzes et des orgies scato ! Une femme scato a tendance aussi à aimer une pratique sexuelle qui s’en rapproche : l’urophilie.

scatophile crotte

Trouver des femmes acceptant la scatophilie

Comme il n’existe pas de site scato fiable, se rabattre sur notre top 3 des sites pour faire des rencontres scatophiles va de soi. Les femmes présentes sur ces sites possède une grande ouverture d’esprit et vous pourrez facilement trouver des femmes non scatophiles qui accepteront de tenter l’aventure.

Et les sites d’annonces scato ?

Les sites d’annonces scato ne sont pas efficaces. Ces sites comptent une grande majorité d’annonces postées par des hommes et une infime partie par des femmes. De plus, les annonces scato de femmes sont bien souvent de fausses annonces ou il vous faudra énormément de chance pour avoir une réponse.

Témoignages de rencontres scato

J’ai découvert mon amour pour les excréments pour la première fois durant mon adolescence. Je naviguais sur le web à la recherche de photos et de vidéos pornographiques et je suis tombé par hasard sur une la catégorie scatophilie. Au début, j’ai trouvé ça complément fou et j’ai été à la fois dégoûté et attiré par cette pratique. J’ai ainsi découvert mon goût pour les excréments assez jeune et cette passion n’a fait qu’augmenter avec le temps.

Mon excitation ne provient pas des excréments mais plutôt du fait de voir mon partenaire en train de déféquer. Quand le caca est liquide et qu’il sent fortement, je suis toute émoustillée. J’ai rencontré mon premier partenaire via un site de rencontre qui est pour moi la solution la plus adaptée pour ce type de pratique.

Lili, 28 ans

 

Depuis petite, j’ai toujours été fasciné par le caca. Je regardais aller aux toilettes mes amis et glisser mon regard dans les trous des portes quand c’était possible. Quand j’ai grandis, j’ai pu m’apercevoir que c’était plus qu’un jeu. Je me suis rendu compte que cette fascination avait un nom et que c’était la scatophilie.

Au début, j’étais vraiment gêné et je n’acceptais pas forcément mon péché mignon. Cependant, je ne pouvais pas m’empêcher de toujours regarder des vidéos scato. Puis, je suis tombé sur un site (C-Dating) où se trouver des personnes comme moi. J’ai pu faire de nombreuses rencontres scato et apprécier comme il se doit cette pratique.

Personnellement, je prend mon pied quand un homme m’étalent ses excréments sur tout mon corps. Je suis au bord de l’orgasme lorsque mon partenaire se soulage sur moi. J’aime aussi les douches dorées (urines) mais bien moins que le caca.

Véro, 39 ans