La petite ville de Brive-la-Gaillarde, chef-lieu du département de la Corrèze en Nouvelle-Aquitaine, n’échappe pas au phénomène de la prostitution, même si cette activité reste relativement discrète et marginale comparée aux grandes métropoles. Tour d’horizon des différents visages des prostituées et des escortes de Brive et l’alternative gratuite pour une rencontre sexe !

Attention !
La loi française interdit le recours à la prostitution. Ces faits sont sanctionnés pénalement et peuvent donner lieu à des poursuites judiciaires en France, même s’ils ont été commis à l’étranger. Il est préférable d’utiliser d’autres alternatives légales pour coucher avec une femme. Vous pouvez d’ailleurs consulter cet article : quel site pour baiser gratuitement avec une femme ?

Les différents lieux où croiser une prostituée ou une escorte à Brive

Même si la prostitution de rue a aujourd’hui pratiquement disparu à Brive, le commerce du sexe reste bien présent dans la ville, avoir su s’adapter et se fondre dans le décor grâce à des stratégies de dissimulation efficaces. Voyons les différents lieux où l’on peut encore croiser des prostituées à Brive-la-Gaillarde.

escorte brive

La rue

Autrefois lieu traditionnel de la prostitution, les rues brivistes ne sont plus vraiment fréquentées par les prostituées aujourd’hui. La loi pénalisant les clients adoptée en 2016, qui a rendu plus risquée et complexe l’activité sur la voie publique, a convaincu la plupart des travailleuses du sexe de déserter les trottoirs. On ne croise plus guère que quelques rares prostituées aux abords de la gare SNCF, et encore, leur nombre se compte sur les doigts d’une main. La prostitution de rue appartient définitivement au passé à Brive.

Les sites d’annonces et d’escortes

En revanche, internet et les sites spécialisés dans les petites annonces coquines ou mettant en relation escorts et clients sont devenus en quelques années le principal lieu d’exercice de la prostitution à Brive. Sur ces sites discret, de très nombreuses prostituées, plusieurs dizaines, proposent leurs charmes et leurs prestations tarifées. On y trouve des escortes de tous profils, françaises mais aussi sud-américaines, est-européennes, africaines ou encore transgenres. Les tarifs y sont clairement affichés, variant généralement de 150 à 400 euros la prestation.

Brive ne compte certes « que » 50 000 habitants, aussi le nombre d’escortes y est moins pléthorique que dans les métropoles, mais l’offre existe bel et bien et se concentre sur ces sites spécialisés. D’autant que certaines prostituées n’hésitent pas à faire plusieurs centaines de kilomètres pour venir exercer quelques jours ou semaines sur Brive avant de poursuivre leur « tour de France ».

Les salons de massage

Classique dans de nombreuses villes, les salons de massage aux pratiques douteuses existent également à Brive. Derrière les façades de respectabilité de ces établissements se cachent souvent des activités de prostitution déguisée, certaines masseuses proposant, moyennant rétribution supplémentaire, des services sexuels.

Difficile de connaître l’ampleur exacte du phénomène tant ces établissements sont discrets, mais la police a déjà du intervenir par le passé dans certains de ces salons de massage pour des soupçons de proxénétisme. Les contrôles se faisant plus nombreux, plusieurs ont dû fermer boutique ces dernières années, mais d’autres continuent certainement d’exercer discrètement.

Les hôtels

Autre lieu prisé par les prostituées de passage, certains hôtels peu regardants de Brive qui acceptent de louer des chambres à l’heure. C’est un phénomène difficile à quantifier mais bien réel, comme l’ont constaté les forces de l’ordre, surtout depuis que la prostitution de rue a diminué. La location se faisant le plus souvent sur internet, sans contact physique avec la réception, le contrôle est extrêmement compliqué pour les hôteliers.

La police effectue régulièrement des rappels à l’ordre et des recommandations auprès des professionnels du secteur hôtelier pour les sensibiliser sur leur responsabilité juridique. Car un hôtelier qui fermerait sciemment les yeux sur ces agissements dans son établissement peut être considéré comme proxénète.

Locations d’appartements

Enfin, dernier lieu de prédilection des prostituées, encore plus discret que les hôtels : la location d’appartements via des sites de particulier à particulier. En louant pour quelques jours via Airbnb et consorts, les prostituées, souvent de passage sur Brive, s’assurent d’une discrétion maximale et évitent le va-et-vient incessant de clients qui peut attirer l’attention en hôtel.

Difficile dans ces conditions pour les propriétaires bailleurs de savoir précisément les activités exercées dans leur logement durant la location. Mais certains ont déjà alerté la police après des plaintes de voisinage pour nuisances.

Les alternatives légales et gratuites pour une rencontre sexe à Brive

escorte brive

La prostitution, rappelons-le, est illégale en France, même si elle n’est pas en tant que telle réprimée pénalement. Seul le racolage passif sur la voie publique et le recours à la prostitution, du côté du client, sont sanctionnés.

Pour autant, il existe des alternatives tout à fait légales pour trouver une femme pour rencontre sexuelle gratuite à Brive. Le recours aux meilleurs sites de rencontres coquines (voir le classement ici) permet de rentrer en contact avec des femmes libres et majeures de la région qui cherchent aussi un plan cul sans prise de tête.

Ces sites garantissant l’anonymat, la confidentialité et utilisant des modérateurs pour écarter les faux profils et les escrocs, ils permettent de trouver rapidement une partenaire pour une rencontre coquine. Les femmes y étant inscrites de leur plein gré, cela permet d’éviter toute dérive proxénète et de s’assurer du consentement de chacun.

Il est recommandé de privilégier les sites les plus connus et fréquentés, qui mettent en relation des millions de membres partout en France, plutôt que des petits sites de niche aux pratiques douteuses. Le meilleur site du moment est sans doute : JM Date !

Qui sont les prostituées exerçant à Brive ?

Derrière l’appellation générique et un peu réductrice de « prostituées » se cachent des profils en réalité très divers parmi les travailleuses du sexe croisées à Brive. Essayons de brosser un portrait robot de ces femmes et transgenres vendant leurs charmes dans la préfecture de la Corrèze.

Tout d’abord, même si la majorité des prostituées sont des femmes françaises, on trouve également à Brive des escortes originaires d’Amérique du Sud (Brésil, Colombie…), d’Europe de l’Est (Roumanie, Bulgarie…) et dans une moindre mesure d’Afrique subsaharienne.

Côté âge, là aussi cela varie beaucoup, des étudiantes tout juste majeures aux quadragénaires, en passant par de très nombreuses femmes d’une trentaine d’années. Quelques transgenres sud-américains sont également présents parmi les travailleuses du sexe à Brive.

Les parcours et motivations diffèrent également énormément. Certaines prostituées sont sous la coupe de réseaux mafieux de traite des êtres humains et contraintes de se prostituer. Mais d’autres le font par choix, pour arrondir leurs fins de mois en tant qu’étudiante ou jeune actif précaire. Ou encore des mères célibataires tentant de joindre les deux bouts.

Enfin, beaucoup sont de passage, ne reste que quelques semaines à Brive avant de poursuivre leur « tour de France », tandis que d’autres sont basées de manière fixe sur la commune.

Le profil type du client

Du côté de la demande, là aussi les profils des clients sont variés. Mais on peut tout de même tracer quelques constantes sociologiques. Tout d’abord, sans surprise, les clients sont très majoritairement des hommes, de tout âge et toute origine sociale.

On trouve beaucoup d’hommes d’affaires de passage, la ville étant située sur un important nœud autoroutier. Également des ouvriers ou employés au pouvoir d’achat plus modeste qui consomment plus occasionnellement. Et même quelques adolescents ou jeunes hommes à la recherche d’une première expérience.

Certains sont célibataires endurcis en quête d’un substitut affectif payant. D’autres sont en couple mais trouvent dans la prostitution une sexualité différente ou un moyen d’assouvir des fantasmes inavouables avec leur partenaire officielle. Il y a également des hommes simplement attirés par la transgression que représente la prostitution.

Dernier point commun, la très grande majorité des clients rencontrés sont locaux, originaires de Brive ou des environs. La demande est donc bien ancrée localement et ne vient pas uniquement de visiteurs de passage.

escorte brive

Les dangers du recours à la prostitution

Même si la tentation est grande pour certains, le recours à la prostitution n’est jamais sans risque ni conséquence. Rappelons que la loi pénalise le client de prostitution depuis 2016, le rendant passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 1500€ voire 3750€ en cas de récidive.

Mais au delà de l’aspect purement légal, la prostitution comporte de nombreux dangers sur le plan sanitaire et moral :

  • Risques de contamination par des maladies sexuellement transmissibles, moins bien dépistées et suivies chez les travailleuses du sexe itinérantes
  • Possibilité de tomber sur des prostituées contraintes et forcées par des réseaux mafieux, sans leur consentement
  • Arnaques et vols au prétexte d’une passe, pratiques courantes chez certaines prostituées peu scrupuleuses
  • Dérives psychologiques et risque accru d’addiction au sexe payant

Le recours à des sites de plan cul efficaces, où la prostitution n’a pas sa place, permet d’éviter tous ces écueils.

Sources
  • https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/tulle-un-proxenete-arrete-pour-avoir-loger-des-prostituees-en-echange-de-rapports-sexuels-8405770
  • https://www.lamontagne.fr/brive-la-gaillarde-19100/actualites/brive-la-prostitution-itinerante-passe-par-les-hotels_13128407/
  • https://www.lamontagne.fr/brive-la-gaillarde-19100/actualites/location-d-appartements-pour-prostituees-cinq-personnes-renvoyees-devant-le-tribunal-correctionnel-de-brive-ce-jeudi_13694838/
  • https://www.lepopulaire.fr/brive-la-gaillarde-19100/actualites/prostitution-la-petite-annonce-masquait-un-guet-apens_1921621/
  • https://www.lamontagne.fr/brive-la-gaillarde-19100/faits-divers/un-reseau-de-proxenetisme-demantele-a-brive_13588303/
  • https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/brive-une-retraitee-poursuivie-pour-delit-de-proxenetisme-7797897557
  • https://www.lindependant.fr/2011/03/30/prostitution-sur-internet-deux-carcassonnais-interpelles,301.php
  • http://www.brivemag.fr/lutter-contre-la-prostitution-etudiante/
  • https://www.leveil.fr/puy-en-velay-43000/faits-divers/deux-hommes-condamnes-dans-une-affaire-de-proxenetisme-a-brives-charensac-et-au-puy-en-velay_14077139/

3 Avis pour “Prostituée & Escort à Brive : lieux & alternative pour rencontre sexe gratuite”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *