FetLife
2.0/5

Mon avis sur FetLife pour juillet 2024 !

Catégorie(s) :
Consultez l'avis sur FetLife pour savoir si ce site est une arnaque ou un site fiable !

FetLife est un réseau social lancé en 2008 par John Baku et dédié aux adeptes du BDSM, du fétichisme et des sexualités alternatives. Il rassemble aujourd’hui une communauté de plus de 10 millions de membres à travers le monde.

Présentation de Fetlife

Fonctionnement

FetLife fonctionne comme un réseau social traditionnel. Les utilisateurs créent un profil, ajoutent des photos et vidéos, écrivent des billets, rejoignent des groupes de discussion et interagissent entre eux. Contrairement à un site de rencontre, FetLife n’est pas axé sur la mise en relation directe entre membres mais se définit avant tout comme un espace d’échange au sein de la communauté BDSM.

Inscription

fetlife inscription

L’inscription est gratuite et nécessite de renseigner :

  • Un pseudo
  • Le sexe
  • L’orientation sexuelle
  • Le rôle BDSM (dominant, soumis, etc)
  • La date de naissance
  • La ville
  • L’email
  • Le mot de passe

Une validation par SMS est nécessaire pour activer le compte.

Profil

Le profil comprend :

  • Une photo de profil
  • Une description
  • Des photos et vidéos
  • Des « écrits » (billets de blog)
  • Les fétiches/pratiques BDSM
  • Les sites web
  • Les dernières activités

Il est possible de le rendre public ou privé.

Fonctionnalités

Les principales fonctionnalités sont :

  • Rejoindre des groupes de discussion
  • Suivre des membres
  • Liker et commenter les publications
  • Publier des photos et vidéos
  • Écrire des billets
  • Participer à des événements
  • Discussions privées entre membres
  • Flux d’actualité

Application mobile

FetLife est disponible en application mobile sur iOS et Android. L’application reprend les fonctionnalités du site web.

Tarifs

L’inscription et l’utilisation de FetLife sont entièrement gratuites.

Un abonnement « Supporter » payant à 5$ par mois permet d’accéder à plus de fonctionnalités :

  • Archivage des messages
  • Plus de photos dans les flux
  • Accès aux vidéos

Communauté FetLife

fetlife

Nombre de membres

FetLife revendique presque 11 millions d’inscrits dans le monde (en novembre 2023), dont une majorité d’hommes (80%).

Le nombre de membres francophones n’est pas connu précisément. D’après le site, il y aurait environ 10 000 français parmi les membres.

Profil des membres

La communauté FetLife est très diverse, mais se compose majoritairement d’adultes entre 25 et 50 ans.

On y trouve des personnes de tous horizons, néophytes ou expérimentées, à la recherche d’échanges autour du BDSM, du fétichisme et des sexualités alternatives.

Les pratiques représentées sont très variées (bondage, domination, soumission, fétichisme, etc).

Objectifs des membres

Les membres sont avant tout présents pour :

  • Échanger sur leurs pratiques
  • Partager des expériences
  • Obtenir des conseils
  • Se faire des amis
  • Assister à des événements BDSM

Bien que possible, la recherche directe de plans culs ou de partenaires sexuels est secondaire sur FetLife.

Mon expérience personnelle sur FetLife

J’ai créé un compte sur FetLife il y a environ 2 ans par curiosité et pour découvrir cet univers BDSM dont j’avais entendu parler.

Je ne pratiquais pas le BDSM à cette époque et je ne cherchais pas spécialement de partenaire. Mon objectif était plutôt d’en apprendre plus sur ce milieu.

fetlife

Mon inscription

Mon inscription s’est faite facilement en quelques minutes.

J’ai renseigné les informations demandées : pseudo, sexe, orientation, rôle, email, etc.

J’ai ensuite confirmé mon compte par SMS en rentrant le code reçu par message.

Complétion de mon profil

Dans un premier temps, je n’ai pas complété en détail mon profil. J’ai juste ajouté une description succincte et une photo de profil neutre (pas de photo de moi).

Au fil du temps, j’ai ajouté plus d’informations sur mes goûts et mes curiosités BDSM.

J’ai également rédigé quelques billets sur des sujets BDSM qui m’intéressaient.

Mes interactions

J’ai passé pas mal de temps à consulter les profils d’autres membres et leurs photos pour me faire une idée de l’étendue des pratiques BDSM.

J’ai également beaucoup lu les discussions dans les groupes, qui sont une vraie mine d’informations. Les membres y échangent conseils et expériences sur tous les sujets BDSM imaginables !

Je n’ai pourtant que très peu interagi directement avec les autres membres dans un premier temps, par manque d’expérience et de confiance.

Mon évolution

Au bout de quelques mois, j’ai commencé à davantage échanger par messages privés avec certains membres, à commenter des billets et à poster moi-même des questions dans les groupes.

Cela m’a permis de me faire quelques contacts sympas avec qui partager mes découvertes sur le BDSM.

J’ai également pu grâce aux conseils reçus sur FetLife mieux comprendre mes envies et commencer à expérimenter certaines pratiques BDSM dans ma vie privée.

Mon ressenti

Mon expérience sur FetLife a été globalement très positive. J’ai pu à mon rythme découvrir l’étendue de cet univers BDSM et échanger avec des personnes expérimentées.

Cela m’a ouvert l’esprit, rassuré sur certains points et donné envie d’explorer plus avant certaines pratiques.

Grâce aux contacts créés, j’ai également pu ensuite aller plus loin et concrétiser certaines expériences BDSM en dehors de FetLife.

Analyse détaillée de FetLife

Après plus de 2 ans d’utilisation, je souhaite partager mon analyse plus poussée de FetLife, avec ses nombreux points positifs mais également certains aspects perfectibles ou décevants.

Points positifs

Une communauté internationale immense

Le principal point fort de FetLife reste sa communauté internationale extrêmement vaste de plus de 8 millions de membres. Quel que soit votre fetish ou pratique BDSM de prédilection, vous êtes quasiment assuré de trouver des milliers de personnes partageant les mêmes centres d’intérêt.

Des échanges d’une richesse inégalée

La diversité des profils permet des échanges d’une richesse impressionnante. Dans les innombrables groupes de discussion, on trouve des conseils précieux de personnes très expérimentées et des témoignages très variés permettant d’explorer de nouveaux horizons BDSM.

Une ambiance bienveillante

Malgré quelques exceptions, l’ambiance est dans l’ensemble beaucoup plus bienveillante et tolérante que sur la plupart des réseaux sociaux « classiques ». Les membres se soutiennent et s’entraident.

fetlife

Quasi gratuité du site

Contrairement à de nombreux sites concurrents, FetLife permet d’accéder à l’essentiel des fonctionnalités totalement gratuitement. Seule une petite partie du contenu est réservée aux abonnés payants.

Points négatifs

Proportion déséquilibrée entre hommes et femmes

Le déséquilibre est flagrant entre les hommes, ultra-majoritaires (80%), et les femmes beaucoup moins présentes (20%).

En tant qu’homme dominateur, cela offre un vaste choix de soumises potentielles mais rend la concurrence féroce. Pour une femme dominatrice, c’est l’inverse : un choix restreint parmi une masse de soumis.

Cette distorsion des proportions est un problème majeur de FetLife et contribue à une expérience médiocre pour une majorité d’utilisateurs et d’utilisatrices.

Trop peu de membres français actifs

Autre problème récurrent : la faible proportion de membres français réellement actifs. La majorité des discussions intéressantes et des membres influents publient en anglais.

Pour profiter pleinement de FetLife, une bonne maîtrise de l’anglais est indispensable. Le contenu en français, plus rare, est souvent moins riche.

Fonction recherche défaillante

Le moteur de recherche de FetLife est déficient. Trouver des profils précis via des mots-clés est un parcours du combattant.

L’outil de recherche devrait être repensé pour pouvoir cibler les profils de façon beaucoup plus efficace.

Profils inactifs ou faux

Un nombre non négligeable de profils se révèlent après contact être inactifs, voire totalement faux.

Les faux profils sont utilisés pour le spam ou le harcèlement. FetLife gagnerait à mieux contrôler les nouveaux inscrits.

Design et ergonomie dépassés

Côté design et ergonomie, FetLife accuse un retard certain sur les standards actuels. Le site web comme l’appli mobile ont un look old school qui mériterait d’être modernisé.

La navigation devrait également être fluidifiée et simplifiée pour améliorer l’expérience utilisateur.

Alternatives à FetLife

Pour les membres francophones cherchant surtout des rencontres réelles, FetLife présente trop de limitations. Quelles sont les alternatives ?

Jacquie et Michel SM

Le site jacquieetmichel.net a lancé en 2020 une plateforme dédiée aux rencontres BDSM entre francophones : Jacquie et Michel SM. Axé directement sur la mise en relation entre dominants et soumis, ce site permet de trouver plus facilement des partenaires compatibles en France, Belgique, Suisse, Canada.

Alt.com

Alt.com est un vétéran du BDSM en ligne puisqu’il existe depuis 1996. Cependant, sa communauté est majoritairement nord-américaine. L’audience francophone y est faible.

Ces sites sont de bons substituts, surtout si l’objectif est avant tout de concrétiser des rencontres BDSM.

Conclusion

Mon avis sur FetLife est donc partagé. D’un côté, ce réseau social offre des opportunités d’échanges et une communauté BDSM sans équivalent. De l’autre, l’expérience est gâchée pour beaucoup par un déséquilibre homme/femme criant et la nécessité de maîtriser l’anglais.

Pour les francophones débutants ou simplement désireux de rencontres concrètes, FetLife n’est clairement pas le choix idéal. Les meilleurs sites de rencontre BDSM (voir le classement ICI) répondront mieux à ces attentes spécifiques.

: informations complémentaires sur FetLife

Nombre d'utilisateurs actifs
Taux de succès
Équilibre F/H
Fonctionnalités
Assistance client
Sécurisation
Type de site
Propriétaire
Age
2.0
Confiance & Qualité
2.0
Membres & Fréquentation
2.0
Fonctionnalités
2.0
Tarifs & Promotions
2.0 Verdict final

Sites similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *