Comme la plupart des villes de France, la prostitution n’échappe pas à Lyon. Découvrons ensemble où les clients sont susceptibles de croiser une prostituée à Lyon et les informations associées à ce sujet. Nous donnons aussi une alternative efficace pour du sexe gratuit à Lyon.

Attention !
La loi française interdit le recours à la prostitution. Il est préférable d’utiliser le meilleur site de sexe gratuit (JM Date) pour coucher avec une femme sans payer. Si vous avez des doutes, lisez notre avis sur JM Date ICI !

Où croiser une prostituée ou une escort à Lyon ?

La prostitution existe malheureusement dans toutes les grandes villes, Lyon n’y échappe pas. Voyons ensemble les lieux où les clients sont susceptibles de croiser des travailleuses du sexe dans la capitale des Gaules.

femme lyonnaise

Les rues lyonnaises

Certains quartiers de Lyon sont tristement réputés pour leurs trottoirs où arpentent des prostituées en quête de clients.

C’est notamment le cas du 7ème arrondissement et du quartier de Gerland, avec les rues Challemel-Lacour et Saint-Jean-de-Dieu. Les clients pourront y trouver majoritairement des femmes d’Europe de l’Est, d’Amérique Latine ou même françaises, attendant le passant dans leur camionnette garée le long du trottoir. Les tarifs pratiqués sont alignés sur les prix moyens lyonnais.

Autre lieu prisé des amateurs de passes tarifées : le quartier du Moulin dans le 8ème arrondissement et sa rue Henri Barbusse, réputée pour ses prostituées africaines aguichantes.

Ces rues constituent des lieux où des hommes se rendent chaque soir, parfois sur leur chemin de retour du travail, pour assouvir leurs pulsions sexuelles chez ces femmes vendues au rabais. La misère sociale et affective de ces clients se reflète dans leur recours répété aux travailleuses du sexe, considérées comme de simples objets de plaisir.

Les sites d’escortes

femme lyonnaise

Internet fourmille de sites d’escortes. Des centaines de femmes, par appât du gain ou pour pallier leurs propres difficultés financières, y vendent leurs charmes aux plus offrants en quête de relations sexuelles tarifées.

Il faudra aux clients débourser minimum 100€ pour obtenir les faveurs charnelles d’une escorte basique pour une prestation d’une heure. Mais certains messieurs plus fortunés, pour assouvir des fantasmes inavouables, peuvent payer jusqu’à 500€ l’heure une prestataire de luxe !

Là encore, derrière chaque annonce se cachent des parcours de vie semés d’embûches, conduisant des femmes de tous horizons dans les bras de ces clients en mal de tendresse et de réconfort.

Les salons de massage

Dans certains établissements de massage, généralement tenus par des asiatiques, la frontière avec la prostitution est plus que poreuse… Leurs vitrines aux photos suggestives de femmes en tenues affriolantes laissent peu de place au doute quand aux services proposés.

Il suffit aux clients de sonner à l’interphone pour pénétrer dans ces lieux où se vendent, sous couvert de massages, des passes clandestines au mépris de la dignité des masseuses exploitées. Là ils pourront, contre billets, assouvir légalement leurs pulsions refoulées dans le secret de ces établissements mal famés.

Bref, on le voit, la prostitution a infiltré Lyon et revêt de multiples visages, aussi bien dans la rue que derrière les sites web ou les devantures de commerces plus ou moins respectables. Une réalité sordide qui reflète les dérives d’une certaine société de consommation, y compris sur le plan des corps des femmes rabaissées à un rôle d’objet sexuel consommable.

escorte lyonnaise

Maison close lyonnaise

Il existe à Lyon, comme dans de nombreuses grandes villes, des réseaux clandestins de maisons closes opérant sous des apparences parfaitement banales. Derrière les murs anonymes d’appartements ou de pavillons résidentiels peuvent se cacher des établissements prospères faisant travailler plusieurs dizaines de filles sous la houlette de tenanciers chevronnés.

Ces derniers, souvent d’anciens acteurs du milieu du sexe reconvertis dans un rôle de gestionnaires, savent habilement tirer les ficelles dans l’ombre. Petites annonces discrètes, sites de rencontres, recrutement ciblé… leur savoir-faire permet de fidéliser une clientèle régulière, la discrétion étant la règle d’or.

Les sommes générées sont conséquentes, jusqu’à plusieurs centaines de milliers d’euros de benefices annuels, même si les risques d’interpellation et de saisies financières pèsent en permanence. Car sous des dehors parfaitement ordinaires se cache parfois tout un pan souterrain de la sexualité tarifée lyonnaise.

Pourquoi éviter les services d’une prostituée de Lyon ?

Recourir aux services d’une prostituée à Lyon, comme dans toute grande ville, comporte de nombreux risques qu’il vaut mieux éviter.

Tout d’abord, le risque sanitaire est important en termes de maladies sexuellement transmissibles. Même en utilisant un préservatif, celui-ci ne constitue pas une barrière infaillible face à certains virus comme l’hépatite B ou l’herpès. Les clients s’exposent alors à contracter des infections parfois graves et compliquées à soigner.

S’ajoute à cela le fait que la majorité de ces femmes se prostituent contre leur gré, poussées par la misère ou des réseaux mafieux. Derrière le sourire de façade se cachent souvent des parcours semés d’abus, de viols, de coups, d’emprise mentale de la part de souteneurs ou proxénètes. Les clients, par leur demande, alimentent alors un système pervers exploitant des êtres humains vulnérables.

Par ailleurs, avoir recours aux services d’une prostituée expose à des risques de paternité non désirée en cas de rapport non protégé. Ce serait alors la double peine, avec une infection transmise et une vie brisée supplémentaire à assumer.

Enfin, le recours à la prostitution étant illégale en France, les clients s’exposent à des verbalisations, contraventions voire condamnations pénales dans le cas de mineurs ou de réseaux mafieux. Le simple fait de payer pour du sexe est moralement très mal perçu par la société et stigmatisé.

Bref, mis à part les risques psycho-sociaux de dépendance et la frustration de ne trouver qu’un succédané de tendresse, la prostitution à Lyon comporte de nombreux écueils sur les plans sanitaire, éthique et légal. Mieux vaut s’abstenir que de cautionner un système qui broie des vies ! Il est préférable de s’orienter vers des alternatives légales et gratuites, jetez un oeil à cet article : Pute gratuite : comment et où en trouver rapidement ?

L’alternative pour du sexe gratuit à Lyon

femme lyonnaise

Bien que facile d’accès, le recours à la prostitution soulève de nombreuses interrogations éthiques et comporte des risques certains, aussi bien pour les travailleuses du sexe que pour les clients. Une sexualité récréative épanouie peut s’obtenir par des moyens plus sains.

A cet égard, le meilleur site de plan cul (JM Date) représente une alternative intéressante pour trouver du sexe gratuit à Lyon. En prenant le temps de discuter et de séduire, il est tout à fait possible d’y convenir de plans cul avec des partenaires féminines elles aussi en quête de moments coquins, le tout gratuitement et légalement.

Contrairement à l’univers tarifé de l’escorting, les meilleurs plateformes de plan cul gratuites permettent des ébats fondés sur le désir réciproque et le respect mutuel. Certes, trouver chaussure à son pied demande plus d’efforts que de payer une passe rapide avec une inconnue.

Mais une fois le contact établi, les possibilités de nuits torrides sont infinies, loin des travers d’une sexualité vénale aux implications parfois dramatiques pour les personnes qui s’y adonnent.

En somme, avec un peu de patience et le bon site, tous les plaisirs sont envisageables, sans pour autant renier nos valeurs fondamentales d’égalité et de respect d’autrui.

Les chiffres de la prostitution lyonnaise

Ces chiffres sont issus du site d’escorte le plus fréquenté en France. Ils ne représentent donc qu’une partie de la réalité de la prostitution lyonnaise, mais donnent néanmoins un aperçu révélateur de certaines de ses caractéristiques.

Les genres

Type d’escort Nombre* Pourcentage
Femmes 642 81%
Trans (TV/TS) 142 18%
Hommes 9 1%
Total 793 100%

Ces chiffres montrent que l’offre d’escorts à Lyon est importante et diversifiée. On constate sans surprise une nette domination des escorts femmes, qui représentent 81% du total. Viennent ensuite les escorts transgenres (TV/TS), soit 18% de l’offre lyonnaise. Enfin, les escorts hommes ne constituent qu’1% des annonces recensées.

Cette répartition genrée reflète la demande majoritairement masculine pour ce type de services tarifés. Elle traduit également la précarité financière plus importante touchant la population féminine, les conduisant parfois à monnayer leur corps par nécessité.

Les origines

Origine ethnique Nombre Pourcentage
Caucasiennes 340 43%
Latino-Américaines 162 20%
Orientales 79 10%
Noires 39 5%
Métisses 37 5%
Asiatiques 54 7%
Indiennes 2 0,5%
Total 793 100%

On observe une nette domination des escorts « caucasiennes » qui représentent 43% du total. Viennent ensuite les escortes « latinas » à 20%. On note aussi une part non négligeable d’escorts « orientales » (10%) et « blacks » (5%).

Ces chiffres montrent que les critères ethniques et raciaux sont loin d’être absents dans la caractérisation marchande du corps des femmes. Certains clients ont manifestement des préférences spécifiques en termes d’origines, qui se reflètent dans la composition de l’offre. Un révélateur des perceptions encore très stéréotypées ancrées dans notre société… Espérons que la lutte contre ces stéréotypes facilitera à l’avenir une approche véritablement égalitaire, inclusive et respectueuse des différences de chacun.

Sources
  • https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2532
  • https://tribunedelyon.fr/societe/cest-vraiment-le-marche-de-la-viande-a-lyon-une-quinzaine-de-salons-de-massage-epingles-pour-prostitution/
  • https://www.liberation.fr/societe/prostitution-a-lyon-la-prefecture-appuie-de-nouveau-sur-le-bouton-repression-20230504_2GUP7FFEGBCQVCWFJ6SEA2CE6E/
  • https://www.sexemodel.com/
  • https://www.lyoncapitale.fr/actualite/prostitution-a-gerland-on-ne-fait-que-deplacer-le-probleme
  • https://www.leprogres.fr/rhone/2011/04/02/maison-close-a-gerland-la-famille-faisait-tourner-la-boutique

5 Avis pour “Prostituée & escort à Lyon : lieux & alternatives pour du sexe gratuit”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *