Marseille est la deuxième plus grande ville de France et n’échappe malheureusement pas à la prostitution. Voyons ensemble les lieux où les promeneurs sont susceptibles de croiser une prostituée de Marseille et les alternatives qui s’offrent aux clients pour coucher avec une femme gratuitement.

Attention !
La loi française interdit le recours à la prostitution. Le fait de recourir à une prostituée puni d’une amende de 1500 € et peut aller jusqu’à 3750 € si récidive. Il est préférable d’utiliser d’autres alternatives légales pour coucher avec une femme. Vous pouvez d’ailleurs consulter cet article : quel site pour coucher gratuitement avec une femme ?

Les lieux pour trouver une “pute” à Marseille

pute de marseille

Rue Curiol

C’est le lieu le plus connu dans la prostitution à Marseille ! Il y a des transsexuels, des hispaniques, des travestis, des maghrébines et des africaines !

La rocade du Jarret

Il y a majoritairement des femmes des pays de l’Est, notamment de Roumanie et de Hongrie ! Les “putes du Jarre” pratiquent des prix un peu plus élevé que la moyenne !

Rue St-Bazile

Quelques prostituées squattent la rue St-Bazile à la recherche de nouveaux clients. Les origines de ces femmes ne sont pas précisées.

Allées Gambetta

L’Allée Gambetta est l’allée parallèle et à proximité de la Rue St-Bazile. Les filles de joie sont de même facture dans ces deux rues !

Boulevard de la Liberté

Ce boulevard est proche de la rue St-Bazile. Le Boulevard de la Liberté concentre en majorité des travestis de toutes origines !

Canebière

La Canebière est l’endroit où vous trouverez le plus de prostituées maghrébines de Marseille (Marocaine, Algérienne, Tunisienne) !

Rue Poids de la Farine

Dans la rue Poids de la Farine, des femmes d’origines diverses vendent leur corps une cinquantaine d’euros la passe !

femme de marseille

Opéra

Autour de l’Opéra, pas mal de prostituées y circulent ! Certains “bars à pute” sont concentrés aux alentours de l’Opéra à Marseille !

Rues Curiol et Sénac

Dans les rues Curiol et Sénac, les promeneurs croiseront aussi bien des travestis et des transsexuels que des femmes d’origine espagnoles et françaises !

Boulevard Michelet

Dans ce Boulevard Michelet, de nombreuses prostituées d’origine Africaine monnaient leurs corps pour quelques dizaines d’euros la passe !

Boulevard Rabateau

Le Boulevard Rabateau est connu pour ces prostituées d’origine Africaine et d’Europe centrales !

La carte de la prostitution à Marseille

carte de la prostitution à Marseille

Crédits : La Provence, Infographie LP

Une alternative efficace à la prostitution pour coucher avec une femme gratuitement

Les clients ne sont vraiment pas obligé de se payer le service d’une prostituée de Marseille pour coucher une femme de la région ! Ils peuvent “baiser” une femme gratuitement grâce à Internet ! Voici une solution infaillible et légale pour coucher avec une femme facilement !

Trêve de suspense ! La solution pour avoir une relation sexuelle sans payer est d’utiliser le meilleur site de plan cul (JM Date) ! Ce site permet de rencontrer des femmes de Marseille à la recherche d’un plan cul !

Cette alternative gratuite et légale est parfaite puisque l’utilisateur se retrouve devant des milliers de profils de femmes de Marseille et des alentours qui veulent uniquement du sexe gratuit ! Obtenir des rendez-vous coquins sera ainsi un jeu d’enfant et les membres pourront trouver des plans cul réguliers !

Nous tirons l’attention sur le « MEILLEUR » site de plan cul puisque de nombreux sites sont des arnaques et ne permettent pas de rencontrer réellement des femmes coquines ! Si l’internaute utilise une plateforme parmi les meilleurs sites de rencontre sexe, il s’assure d’obtenir un rendez-vous sexuel gratuitement dans les jours voire les heures qui suivent son inscription !

femme de marseille

La recherche d’escort girl de Marseille répandue en ligne…

Les sites d’annonces d’escortes jouissent d’une popularité croissante ces dernières années pour trouver des partenaires tarifés, y compris sur la place marseillaise. Leur succès s’explique par la facilité et la confidentialité qu’ils offrent pour identifier des escortes correspondant à ses critères.

Concrètement, ces plateformes répertorient des milliers de profils d’escortes indépendantes dans la cité phocéenne. Photos alléchantes et descriptions flatteuses composent des annonces où chaque escorte met ses atouts en valeur pour attirer le chaland.

Via les moteurs de recherche intégrés, il est aisé de sélectionner une fille selon des critères précis : âge, origines, disponibilités, pratiques sexuelles… le catalogue est vaste pour satisfaire la plupart des fantasmes. Dès qu’une annonce retient son attention, il suffit de quelques clics ou d’un appel pour convenir d’un rencard avec l’escorte.

Cependant, derrière la vitrine digitale se cachent parfois de vraies déconvenues. Entre arnaques à la carte bancaire, profils usurpés et mauvaises surprises, tous les risques ne sont pas conjurés par la technologie… Le client doit redoubler de prudence, au risque de vielles combines en ligne bien rodées.

La question du consentement et de l’éthique des transactions monétaires autour de rapports humains sensibles n’est pas non plus à minimiser. Mais force est de constater le succès grandissant de ces sites auprès des Marseillais en quête de rapports tarifés.

femme de marseille

Pourquoi éviter les prostituées de Marseille & Co ?

Derrière le vernis technologique des sites d’escorting se cachent de nombreux risques qu’un client potentiel se doit de considérer avant de franchir le pas.

Tout d’abord, le risque judiciaire, même si la frontière entre légalité et illégalité reste floue. Payer explicitement pour des services sexuels est considéré comme illégal et passible d’une grosse amende. Les pièges tendus par les forces de l’ordre sur ces sites sont monnaie courante…

Surtout, le danger sanitaire reste prégnant. IST, hépatites, VIH… aucun site d’escortes ne peut garantir le bon état de santé de ses annonceuses. Et le préservatif n’est pas une protection infaillible contre toutes les infections. Un rapport non protégé avec une prostituée multi-partenaires s’apparente à un jeu de roulette russe.

Le risque de mauvaises surprises ou d’arnaques n’est pas non plus à sous-estimer : profil trafiqué, substitution de personne, demande de paiement préalable suivi de disparition, vol à l’arrivée au domicile… Les combines en tout genre pullulent.

Enfin, au-delà de la relation commerciale se niche un risque émotionnel et psychique. Se complaire dans une sexualité entièrement marchandisée et dépourvue de sentiments peut s’avérer toxique sur le long terme et conduire à une forme d’aliénation douloureuse.

Des dangers judiciaires, sanitaires, financiers et psychologiques qui poussent à reconsidérer la pertinence d’une telle démarche. Existe-t-il des alternatives plus éthiques pour trouver des partenaires consentants, même pour une seule nuit ? Les meilleurs sites de rencontre sans lendemain (classement ICI) permettent des aventures sexuelles récréatives, librement consenties des deux côtés, sans risque d’alimenter des réseaux mafieux. Une option moins dangereuse à explorer pour qui cherche malgré tout à assouvir ses pulsions.

femme de marseille

Les chiffres des escortes marseillaises en ligne

Ces données chiffrées sont issues d’un des sites de référence en matière d’annonces d’escortes en France. Même si elles ne prétendent pas à l’exhaustivité, elles éclairent certains aspects récurrents de ce marché spécifique.

Les genres

Genre Nombre* Pourcentage
Femmes 491 86,6%
TV/TS 67 11,8%
Hommes 7 1,2%
Couples 1 0,2%
Total 567 100%

On constate que :

  • L’immense majorité (87%) des escortes marseillaises sont des femmes.
  • Les personnes transgenres représentent tout de même 12% des annonces.
  • Les hommes et les couples sont quasi inexistants (1% ou moins).

Le marché de l’escorting à Marseille semble donc essentiellement destiné à une clientèle masculine hétérosexuelle, avec une petite place tout de même pour les trans MtF.

Les origines

Origine Nombre Pourcentage
Asiatiques 33 5,8%
Blacks 55 9,7%
Caucasiennes 171 30,2%
Latines 181 31,9%
Orientales 83 14,6%
Métisses 31 5,5%
Total 567 100%

On observe que les latines et les caucasiennes sont les catégories les plus représentées (environ 30% chaque). Viennent ensuite les orientales et les blacks (environ 10%), puis les asiatiques et métisses (~5%). Ces chiffres montrent que le marché marseillais est également assez diversifié en termes d’origines ethniques des profils disponibles.

femme de marseille

Les tarifs

Les tarifs de la prostitution à Marseille, qu’il s’agisse de rapports avec des prostituées de rue ou de prestations avec des escortes, présentent une large fourchette et dépendent de nombreux critères.

Concernant la prostitution de trottoir traditionnelle, les passes sont facturées le plus souvent à la demi-heure. Comptez en moyenne une trentaine d’euros pour une passe flash dans une ruelle ou une voiture avec une prostituée marseillaise peu regardante sur le standing.

Les tarifs montent à 50-70 euros pour une prestation d’une demi-heure avec des femmes un peu plus jeunes et présentables, opérant généralement de nuit dans les quartiers connus.

Côté escorting, la fourchette de prix est beaucoup plus large. Une escorte marseillaise « standard » demande classiquement 150 à 200 euros de l’heure. Ce tarif permet de disposer d’une femme pour une heure en toute intimité.

Viennent ensuite les escortes dites « haut de gamme », à partir de 300 euros de l’heure. Il s’agit le plus souvent d’étudiantes qui arrondissent leurs fins de mois.

Au delà, on touche à l’escorting de luxe, avec des tarifs démarrant aux alentours de 500 euros l’heure pour des prestations ultra premium avec des tops models. Plus le pedigree de l’escorte est élevé, plus sa notoriété importante, et plus la facture grimpe vite… jusqu’à parfois 1000 à 1500 euros l’heure pour des profils hyper exclusifs !

Sources
  • https://www.sexemodel.com/
  • https://www.laprovence.com/article/actualites/921826/marseille-le-jarret-royaume-de-la-passe.html
  • https://tourisme-marseille.com/fiche/rue-curiol-coccinelle-bambi-et-travestis-marseille/
  • https://www.who.int/fr

6 Avis pour “Prostituée de Marseille : lieux, tarifs & alternatives pour du sexe gratuit”

  • L'avis de Beakoui

    Les putes viennent de préférerence le jour ou le soir ?

  • L'avis de Xavier

    j ai envie de baiser sur Marseille. Je suis disponible toute cette semaine.

  • L'avis de Renard

    J’ai 30 ans et je vis seul à Marseille. Cela fait un moment que j’ai envie de rencontrer une escorte de Massilia pour satisfaire ma libido, mais j’avais peur de passer le pas. je suis tombé sur ton site et j’ai commencé à utiliser le site de plan cul c dating pour essayer de trouver des femmes qui voulaient avoir des relations sexuelles sans payer une pute marseillaise. J’ai finalement eu des relations sexuelles avec deux femmes une de aubagne et une de cassis en même pas 3 semaines. j’ai pris un abo mensuel mais je baise maintenant gratuitement avec des meufs qui me prennent pas la tete et qui ne me demande rien a part mon chibre. les mecs pas besoin de se payer une timp, y’a plein de cochonnes qui demandent qu’a se faire prendre sur c dating

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *