Mis à jour le

Si vous n’avez pas eu la chance de rencontrer votre moitié lors de vos études ou dans votre cercle d’amis, le recours à un site de rencontre est une alternative sérieuse pour s’ouvrir aux autres sans barrière. Quel que soit le type de site que vous choisissez, même les plus connus comme Adopteunmec.com, ils sont tous victimes des faux-profils qui se développent de plus en plus sur la toile.

Comme aucun sites gratuits n’y échappent, il est important de savoir les détecter pour ne pas nourrir de faux espoirs et parfois, dans les cas les plus extrêmes, aller jusqu’aux déboires financiers, voire psychologiques.

Avant toute chose, il s‘agit de comprendre l’intérêt de certaines personnes à créer de faux profils. Pour cela, il faut distinguer trois types de faux profils sur les sites de rencontre.

faux-profils

Trois types de faux profil

Le faux profil cache un employé du site

Sans danger « réel » pour autrui, les employés du site créent des profils pour générer du trafic sur le site et faire souscrire des abonnements aux hommes.

L’employé va utiliser un profil physiquement attractif d’une femme pour envoyer des messages aux hommes et les inciter à s’abonner pour pouvoir répondre.

Il faut savoir que ce type de faux-profils est assez développé et beaucoup tombent dans le piège. Des robots informatiques remplacent désormais les employés et font le travail à leur place.

L’arnaqueur 

L’arnaqueur va créer un faux profil sur un site de rencontre de belle femme ou de bel homme. Son but premier est de soutirer de l’argent en jouant sur la compassion, la générosité ou parfois la détresse des interlocuteurs. Les arnaqueurs véritables obéissent tous à une même stratégie :

  1. Le texte d’accroche est standard car le but est de susciter l’intérêt et de provoquer un contact
  2. La personne, derrière ce faux-profil, tente d’orienter vers d’autres moyens de communication – hors du site – comme skype ou par e-mail, en invoquant un faux prétexte (par exemple, ne pas arriver à envoyer de photos)
  3. Au fil des conversations, la personne révèle ne pas être en France (en voyage d’affaire…)
  4. Jouant sur la confiance ou la compassion, elle tentera d’obtenir de l’argent à n’importe quel prix et de n’importe quelle manière (généralement par Western Union)

Des réseaux très bien organisés (généralement d’Afrique) utilisent cette méthode depuis des années et arrivent encore à faire de nombreuses victimes.

Face à de telles situations, il suffit simplement de stopper le dialogue lorsqu’un doute subsiste ou quand une personne vous demande de l’argent. De plus, si vous discutez depuis des mois mais la personne refuse une rencontre réelle, posez vous les bonnes questions.

L’internaute, amateur de mauvaise blague

L’internaute, à l’origine du faux-profil, n’a qu’un but : celui de tester le site en naviguant dans le vulgaire, l’aguichage et tous les moyens de séduction plus ou moins véreux.

C’est malheureusement la pratique la plus courante sur Internet. Avec l’habitude, elle devient facilement et rapidement identifiable : il suffit pour cela de suivre les quelques conseils qui suivent.

La mise en lumière du faux profil

Le fraudeur blagueur est très répandu sur la toile. C’est une nuisance réelle pour les sites de rencontre gratuits qui veulent tous souligner leur sérieux et leur professionnalisme. Subissant cette vague montante de faux-profils, il n’y a pas de meilleures armes qu’une meilleure information des internautes sur leur existence et qu’une aide concrète pour les détecter.

La règle d’or à suivre sur la toile est que « si vous avez le sentiment que c’est trop beau pour être vrai, méfiez-vous ! ». En gardant cela à l’esprit, le piège des profils aux qualités innombrables et aux physiques de rêve, vous paraîtront alors évidents.

La vérification du profil est la seconde habitude à prendre : exigence de photos, de détails pratiques, d’informations sur la personne concernée. Si la démarche est effectuée dans l’optique de rencontres sérieuses, la personne visée ne doit pas être réticente à parler de sa vie privée.

Et enfin, les méthodes de communication doivent être diverses et variées : au-delà des échanges écrits, le téléphone ou la webcam concrétiseront efficacement la relation naissante.

Le recours aux sites de rencontres doit pouvoir être réalisé sans aucune restriction : cependant, il n’est pas interdit, et il est même parfois indispensable, de garder une petite dose de scepticisme pour éviter les désillusions.

A l’image d’une rencontre réelle, le désespoir ne séduit pas, de même que les univers paradisiaques, ils peuvent être le terrain de chasse de vrais arnaqueurs et pas que d’une personne intéressante.

Pour éviter les faux profils, il suffit d’utiliser les sites de rencontre sérieux et payants. En effet, aucun escroc ou plaisantin paye un abonnement, il préfére utiliser les sites gratuits.